Commerce équitable local et International.
Luttes et alternatives sociales et écologiques
Thomas Sankara : Nous encourageons l'aide qui nous aide à nous passer d'aide

Auray. L'après-pétrole en avant-première au cinéma

vendredi 28 octobre 2016, par Ingalañ Auray


Marie-Monique Robin fera étape au cinéma Ti Hanok samedi 29 octobre pour l’avant-première de son documentaire « Qu’est-ce qu’on attend ? » | Archives Joël Le Gall

Virginie JAMIN.

Le documentaire de Marie-Monique Robin, Qu’est-ce qu’on attend, sera projeté à Ti Hanok samedi, en présence de la réalisatrice.

Journaliste d’investigation, Marie-Monique Robin fera étape au cinéma Ti Hanok, samedi 29 octobre à 20 h 45, pour une avant-première de son dernier documentaire, Qu’est-ce qu’on attend ?

La soirée est organisée en partenariat avec l’association alréenne Ingalan Bro an Alré. La projection sera suivie d’un débat avec la réalisatrice et Joël Labbé, sénateur Europe écologie - Les verts.

Prix Albert-Londres en 1995, Marie-Monique Robin a réalisé de nombreux films et livres documentaires traduits dans une vingtaine de langues. Elle est notamment l’auteur de Le monde selon Monsanto (2008) et Les moissons du futur (2012).

« Lanceurs d’avenir »

Qu’est-ce qu’on attend ? sortira en salles le 23 novembre. Ce film raconte comment Ungersheim, une petite ville d’Alsace de 2 200 habitants, s’est lancée dans la démarche de transition vers l’après-pétrole en décidant de réduire son empreinte écologique.

« En trente ans de carrière, j’ai beaucoup soutenu les « lanceurs d’alerte », qui dénoncent des dysfonctionnements majeurs que les puissants voudraient cacher. Aujourd’hui, j’ai décidé de mettre en lumière les « lanceurs d’avenir », ces héroïnes et héros locaux qui ont décidé d’agir ici et maintenant, pour montrer qu’un autre monde, plus juste, plus durable et plus solidaire, est possible », explique la réalisatrice.

En 2009, Ungersheim a mis en œuvre un programme de démocratie participative, intitulé « 21 actions pour le XXIe siècle ». Alimentation, énergie, transport, habitat… L’ambition du programme est de rendre la commune autonome.

« Depuis 2005, 120 000 € ont été économisés en frais de fonctionnement et les émissions directes de gaz à effet de serre ont été réduites de 600 tonnes par an. Une centaine d’emplois a également été créée », précise Marie-Monique Robin.

Samedi 29 octobre
, à 20 h 45, au cinéma Ti Hanok, zone d’activités Porte océane.

Voir en ligne : Ouest-France 28 octobre 2016

Accueil > Groupes Locaux > Bro an Alre (Pays d’Auray) > Presse > Auray. L’après-pétrole en avant-première au cinéma
SPIP | squelette | | Mentions légales | Crédits | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0