Commerce équitable local et International.
Luttes et alternatives sociales et écologiques
Thomas Sankara : Nous encourageons l'aide qui nous aide à nous passer d'aide

Ti Hanok. « Notre nation Navajo lutte toujours pour ses droits »

dimanche 23 octobre 2016, par Ingalañ Auray


Jenada Bennaly est la chanteuse du groupe navajo Sinhasin.

Le cinéma Ti Hanok a retenti hier après-midi des chants et danses de la nation Diné, plus connue sous le nom de Navajo. L’association Ingalan bro an Alre a souhaité mettre la lumière sur les luttes amérindiennes, racontées ici par Jeneda Benally, chanteuse du groupe Sihasin.

Que signifie aujourd’hui la nation Navajo ?

Jeneda Benally : Diné est notre nom traditionnel. Navajo, c’est le nom plus typique. Notre nation réside sur plusieurs états américains : le Nouveau-Mexique, l’Arizona, le Colorado et l’Utah. Nous sommes 350.000. Nous combattons encore pour protéger nos lieux sacrés. La lutte continue car nous devons trouver de nouvelles façons d’intéresser la jeunesse. Les jeunes n’ont pas forcément accès au mode de vie des anciens. Tous les droits que nous avons aujourd’hui, c’est parce que les anciens se sont battus. Et aujourd’hui nous combattons toujours.

Quels sont les combats que vous menez actuellement ?

Nous luttons contre la destruction de notre territoire traditionnel, convoité par des intérêts miniers ; On a constamment combattu contre des entreprises qui cherchaient du charbon Un moment très important de la lutte, est celui qui concerne la construction d’une pipe line, à travers nos territoires sacrés.

Vous souhaitez éveiller les consciences françaises ?

Un groupe français est très intéressé par l’uranium qui est dans le grand canyon. C’est pour cela que nous nous produisons en France. Même si les gens ici ne le soupçonnent pas, ils ont un lien avec ce qu’il se passe là-bas. On espère susciter l’intérêt des gens sur notre culture et ces questions-là. Quand les gens apprennent à s’intéresser à notre culture, ça efface tous les préjugés. Une fois que la barrière des préjugés et tombée, les gens ont plus l’opportunité de se connecter et de se respecter en tant qu’individu. Ils peuvent reconnaître leur propre connexion avec la terre-mer et prendre soin de la terre qui les porte.

La nation Navajo de 2016 est-elle plus respectée au XXIe siècle, que par le passé ?

On est encore en train de se battre. Mais le challenge est différent aujourd’hui. On travaille au sein du système légal. Ce n’est plus le far-west. Nous luttons dans la légalité. Mais c’est aussi dangereux, car nous sommes toujours sous la coupe du gouvernement fédéral. Mais, il est vrai que c’est moins dangereux physiquement. Depuis quelques années, les Indiens peuvent poursuivre l’état fédéral en justice.

Votre nation suit-elle les élections pour la présidence des États-Unis ?

Nous devons faire très attention. Nous avons le droit de voter. La nation Navajo soutient officiellement Hillary Clinton.

Voir en ligne : Télégramme 23 octobre 2016

Accueil > Groupes Locaux > Bro an Alre (Pays d’Auray) > Presse > Ti Hanok. « Notre nation Navajo lutte toujours pour ses droits (...)
SPIP | squelette | | Mentions légales | Crédits | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0