Commerce équitable local et International.
Luttes et alternatives sociales et écologiques
Thomas Sankara : Nous encourageons l'aide qui nous aide à nous passer d'aide

Festival de cinéma. Deux projets pour une 2e édition

dimanche 23 décembre 2012, par Ingalañ Auray


Festival de cinéma. Deux projets pour une 2e édition.
Carmen Perez del Viso, déléguée générale, Jean-Yves Le Mouillour et Gurvan Nicol, d’Ingalan, n’ont pas la même vision.

Le festival Auray au cinéma latin, début octobre, avait été une franche réussite. Une volonté de continuer existe, mais les partenaires doivent s’accorder sur la forme que pourrait revêtir une deuxième édition.

Une programmation de grande qualité et un taux de remplissage extrêmement satisfaisant (près de 600 entrées) : le premier festival de cinéma, Auray au cinéma latin, du 5 au 7octobre dernier, avait été un grand succès.

Deuxième édition en 2013 ou 2014 ?

Les partenaires de l’opération, l’association Ingalan, la déléguée générale Carmen Perez del Viso ainsi que Yun et Sylvain Lecointre, les exploitants des Arcades, se sont retrouvés en mairie jeudi autour de l’adjointe à la culture, Kaourintine Hulaud, pour faire le bilan. En dehors d’un déficit comptable qui aurait grevé les finances d’Ingalan de près de 3.000 €, beaucoup de points positifs ont émergé. « Sur des bonnes bases financières », la mairie est prête à accompagner un nouveau projet. Une deuxième édition dès 2013 reste cependant très hypothétique. En premier lieu en raison du projet principal des gérants des Arcades : début octobre, la construction de leur multiplexe de cinq salles dans la zone de Porte Océane sera bien avancée et mobilisera toute leur énergie. Sylvain Lecointre est cependant d’accord pour envisager « une version light sur une seule journée en 2013, avant de reprendre sur trois jours en 2014 ». À ce problème matériel, s’ajoute un différent de nature presque philosophique entre les deux autres partenaires.

Cinéma latin ou festival militant ?

« On ne sait pas encore si on va repartir sur un festival de cinéma latin avec Carmen ou sur un festival plus militant » indique Jean-Yves Le Mouillour, l’un des deux co-présidents d’Ingalan. « Et si on repart seuls -sans CarmenNDLR- ce ne sera pas quelque chose de la même ampleur » appuie Gurvan Nicol, l’autre co-président. Carmen Perez del Viso, elle, a une autre vision : elle parle comme d’une certitude d’une deuxième édition, consacrée au cinéma argentin. Elle « remercie Ingalan » pour le travail effectué mais annonce qu’une autre association « composée d’Alréens », principalement les bénévoles qui avaient oeuvré à la première édition, portera désormais le festival. « Cette association sera créée au début de l’année. Elle s’appellera « El puente des arts » précise la déléguée générale de la première édition. « Carmen (Perez del Viso) et Ingalan sont deux partenaires indispensables. J’ai bon espoir qu’ils mettent leurs différents de côté » indiquait hier soir Sylvain Lecointre. Il ne faut cependant pas trop y compter. Dans ces conditions, reste une question en suspens avant le prochain rendez-vous des partenaires en janvier : vers lequel des deux projets penchera l’adjointe à la culture ? « On va attendre qu’il y ait un projet » temporisait-elle hier soir.

Benoît Siohan

Voir en ligne : Télégramme 23 décembre 2012

Accueil > Groupes Locaux > Bro an Alre (Pays d’Auray) > Presse > Festival de cinéma. Deux projets pour une 2e édition
SPIP | squelette | | Mentions légales | Crédits | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0