Commerce équitable local et International.
Luttes et alternatives sociales et écologiques
Thomas Sankara : Nous encourageons l'aide qui nous aide à nous passer d'aide

Sûrement un second festival du cinéma latin

mardi 9 octobre 2012, par Ingalañ Auray


la clôture du festival s’est déroulée à Athéna. Au premier rang, le jury des courts métrages.

« Cette première est au-delà de nos espérances ! La Nuit du cinéma a bien fonctionné. Reste à faire les comptes maintenant... », évoque Gurvan Nicol, président d’Ingalan bro an Alré, lors de la soirée de clôture du festival de cinéma latin, dimanche. « Cette édition va en appeler d’autres », promet Bernadette Desjardin, vice-présidente de la communauté de communes et conseillère générale. Après quelques chansons brésiliennes du groupe Cafézinho de Ploeren, les jurys ont ensuite fait part de leur classement de films dont certains ne seront sur grand écran que l’année prochaine comme le grand Prix du festival Auray décerné à Infancia clandestina un film argentin de Benjamin Avila ou Elefante blanco de l’Argentin Pablo Trapero.

Voir en ligne : Ouest-France 09 octobre 2012

Accueil > Groupes Locaux > Bro an Alre (Pays d’Auray) > Presse > Sûrement un second festival du cinéma latin
SPIP | squelette | | Mentions légales | Crédits | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0