Commerce équitable local et International.
Luttes et alternatives sociales et écologiques
Thomas Sankara : Nous encourageons l'aide qui nous aide à nous passer d'aide

Festival du ciné latin. Clap première en 2012

mercredi 30 novembre 2011, par Ingalañ Auray


Festival du ciné latin. Clap première en 2012.
Gurvan Niccol, Jean-Yves LeMouillour et Carmen Perez del Viso sont les trois « têtes pensantes », à l’origine du festival qui se déroulera du 5 au 7octobre 2012.

Le premier festival de cinéma latin du pays d’Auray est sur les bons rails. De plus en plus de partenaires, publics et privés, adhèrent au projet. Ce qui n’est pas pour déplaire aux organisateurs, Ingalañ et Art enCaux.

Organiser un festival international de cinéma latin au pays d’Auray avec en sous-titre la musique latine. Le pari est osé, mais il ne fait pas peur, ni à Ingalañ, ni à Art en Caux, les deux associations qui en ont eu l’idée.

Créer une dynamique

« Nous avons commencé à travailler sur le projet en février et depuis, tous les partenaires que nous rencontrons sont séduits par ce que nous leur proposons », soulignent, ravis, Gurvan Niccol, Jean-Yves LeMouillour et Carmen Perez del Viso, les trois « têtes pensantes », à l’origine du festival, programmé pour octobre2012. Dix mois avant la première séance, deux partenaires et pas des moindres ont fait officiellement savoir qu’ils acceptaient d’être du voyage. Il s’agit de la ville d’Auray et du cinéma les Arcades. D’autres devraient leur emboîter le pas comme l’office de tourisme 56, la Chambre de commerce et d’industrie du Morbihan, le Pays d’Auray. « Plus nous serons nombreux et plus la dynamique sera forte », assure Jean-Yves Le Mouillour.

Le Brésil en invité d’honneur

La première édition du festival international du cinéma latin mettra à l’honneur le Brésil. « Nous jetterons aussi la lumière sur l’ensemble des pays d’Amérique du sud et sur les films de jeunes cinéastes et sur les films d’auteur », annonce sans plus de précisions Carmen Perez del Viso, en charge de la programmation. « Il faut garder un peu de suspense sur les oeuvres qui seront présentées, sinon ce ne serait pas un vrai festival », ajoute-t-elle. En grande professionnelle, Carmen Perez del Viso accepte cependant de lever le voile sur les principaux rendez-vous : huit films de fiction et six documentaires faisant partie de la programmation officielle seront en compétition.

Un défilé

Dix films de court-métrage et d’animation clôtureront le festival. L’ensemble des films sera sous-titré en français. Pour accentuer le côté festif, les programmateurs inviteront un ensemble musical latino. « Mais s’il y a des groupes locaux qui veulent se joindre à nous qu’ils n’hésitent pas. Ils seront toujours les bienvenus », lancent Ingalañ et Art en Caux qui ne verraient pas d’un mauvais oeil, bien au contraire, l’organisation, à cette occasion d’un défilé dans les rues d’Auray. « L’idéal serait que les écoles se lancent dans l’aventure ». Le prochain grand rendez-vous a été fixé à la mi-janvier avec la réunion de tous les partenaires. C’est à cette date également que le festival lancera officiellement son site sur Internet.
A savoir Festival international de cinéma latin et de musique latine au pays d’Auray, du 5 au 7octobre 2012. Contact : Gurvan Nicol ou Jean-Yves Le Mouillour, tél.06.58.53.21.80. Courriel : bro-an-alre@ingalan.org

Voir en ligne : Télégramme 30 novembre 2011

Accueil > Groupes Locaux > Bro an Alre (Pays d’Auray) > Presse > Festival du ciné latin. Clap première en 2012
SPIP | squelette | | Mentions légales | Crédits | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0