Commerce équitable local et International.
Luttes et alternatives sociales et écologiques
Thomas Sankara : Nous encourageons l'aide qui nous aide à nous passer d'aide

Mapuches

JuanaCalfuano : « Je lutte pour mon peuple »

dimanche 8 mai 2011, par Ingalañ Auray


Mapuches. JuanaCalfuano : « Je lutte pour mon peuple ».
Juana Calfuano, chef d’une communauté mapuche, se définit comme « femme, mère, combattante et autorité ». Quatre facettes d’un même combat : celui pour la justice et le respect pour son peuple.

L’association Ingalañ organise ses troisièmes rencontres amérindiennes au cinéma Les Arcades aujourd’hui à 18h30. Avec entre autres, le témoignage de Juana Calfuano.

Qui êtes-vous ?
Je suis Longko, c’est-à-dire chef d’une communauté mapuche.

Quel est le but de votre participation à cette opération ?
Je viens témoigner des violences faites au peuple mapuche au Chili principalement mais aussi en Argentine.

En avez-vous été victime ?
Je sors de quatre ans de prison et suis déjà la cible d’un mandat d’arrêt. J’ai été torturée, ma maison a été brûlée trois fois. Ma fille a vu sa mère se faire battre par des soldats alors qu’elle n’avait que 9 ans. Mon mari, moi-même et tous mes enfants sommes allés en prison au moins une fois.

Pour quel motif ?
Comme tous les Mapuches, qui constituent la seule nation véritablement légitime, je suis considérée comme terroriste et sous le coup de lois datant de Pinochet que les gouvernements successifs n’ont pas supprimées.

Pourquoi cela ?
Car l’État chilien veut nous exproprier de terres qui nous appartiennent depuis 15.000 ans pour les faire exploiter par des multinationales françaises principalement, mais aussi anglaises et bien d’autres.

Que viennent-elles chercher ?
De l’uranium, du lithium mais aussi du bois et bien d’autres ressources naturelles.

Quelles sont vos revendications ?
Que l’État chilien arrête de se comporter, lui, comme un terroriste et que la nation mapuche ait le droit de disposer d’elle-même et de décider de ses frontières.

Êtes-vous venue chercher l’asile politique en France ?
Je suis recherchée car je lutte pour mon peuple, j’aime ma terre comme tout Mapuche. Il n’y a aucune raison de la quitter.

Pratique Rencontres amérindiennes Mapudungun. Ce soir projection du film (« Considérant que ») 52mn, témoignages, diaporama et repas indien. Dès 18h30 au cinéma Les Arcades. 10€. Réservations : 06.58.53.21.80 ou bro-an-alre@ingalan.org

Voir en ligne : Télégramme 08 mai 2011

SPIP | squelette | | Mentions légales | Crédits | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0