Commerce équitable local et International.
Luttes et alternatives sociales et écologiques
Thomas Sankara : Nous encourageons l'aide qui nous aide à nous passer d'aide

Ingalañ bro Alré

Solidarité avec les Mapuches

mercredi 10 novembre 2010, par Ingalañ Auray

L’association Ingalañ bro Alré organise une soirée de soutien au peuple Mapuche du Chili, vendredi, dans le cadre de la Semaine internationale de la solidarité.

C’est déjà la deuxième fois que Patricio Rivera Millapan, représentants des Mapuches de France, et le journaliste chilien Guillermo Saavedra viennent à Auray, pour défendre la cause de ce peuple indigène, qui n’est toujours pas reconnu par les autorités chiliennes.

400 EUR déjà récoltés

Les deux intervenants principaux de la soirée de vendredi avaient déjà répondu présent à l’invitation de l’association Ingalañ bro Alré, qui souhaite créer un pôle amérindien à Auray, et qui avait organisé trois jours d’animations et d’échanges sur les Indiens et les tribus d’Amazonie, en juin dernier. L’opération avait permis de récolter près de 400 EUR. La somme a été reversée à la WFA, l’association des victimes du tremblement de terre qui a durement touché en début d’année le centre du Chili, où vivent notamment les Mapuches. « On profite de la présence, cette semaine, à Paris, d’une délégation mapuche, qui souhaite interpeller l’ancienne présidente du pays, Michelle Bachelet, et son actuel successeur, Sebastian Pinera », explique Jean-Yves Le Mouillour, porte-parole d’Ingalan Bro Alré.

Une lutte pour les droits

Selon un recensement officiel de 2002, les Mapuches représentent 4% de la population chilienne (87,3% des indigènes), soit un peu plus de 600.000 personnes. D’autres statistiques donnent un nombre plus élevé. Cet été, alors que les télés du monde entier retransmettaient les images des mineurs chiliens, les Mapuches ont mené une grève de la faim de 80 jours, pour faire entendre leurs revendications : conserver la terre de leurs ancêtres et avoir les mêmes droits que les autres citoyens chiliens. Ils attendent désormais que les promesses du gouvernement se concrétisent au travers d’une loi.

Films, débat et buffet

La cause des Mapuches, peu médiatisée, trouve pour autant des relais en France. En témoigne la présence, vendredi, à Auray, de Rodrigue Olavarria, secrétaire de l’association France Libertés de Danielle Mitterrand, et de représentants du Comité éthique contre la torture et d’Amnesty International. Ils participeront à une conférence-débat, à l’issue de la projection de deux films de 40 minutes : « Mapuches, gens de la terre », à 19h, et « La Lutte d’un peuple qui refuse de disparaître », à 21h. Un buffet sera proposé entre les deux films. Pratique Soirée de soutien au peuple Mapuche du Chili, vendredi 12novembre, à partir de 19h, au cinéma Les Arcades. Participation libre. Buffet : 6 EUR. Renseignements auprès d’Ingalañ bro Alré, tél.06.26.11.56.02 ou eskemm@gmail.com

Voir en ligne : Télégramme 10 novembre 2010

SPIP | squelette | | Mentions légales | Crédits | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0