Ingalan

Ingalañ


Commerce équitable local et International.
Luttes et alternatives sociales et écologiques
Thomas Sankara : Nous encourageons l'aide qui nous aide à nous passer d'aide

2012

vendredi 7 février 2014, par Ingalañ

Mai 2012

Ingalañ, via un appel au don, apporte un soutien pour le déroulement de la 3ème assemblée Générale de la Plateforme Nationale du Commerce Equitable – Burkina (PNCE-B). Celle-ci à lieu à Bobo Dioulasso. Un membre d’Ingalañ y représente l’association et BKB.

Juin 2012

BKB valide la première campagne de soja biologique. L’objectif est de faire passer 300 hectares en biologique pour une production qui devrait être de 150 à 200 tonnes.

Ingalañ finance l’achat de 200 arbres fertilisants livrés à la coopérative de Pabré. Les arbres fertilisants sont des légumineux qui ont donc la particularité de capter l’azote de l’air pour la restituer dans le sol.

Cette démarche, par la suite suivie par BKB, est menée en collaboration avec APAF (Association pour la Promotion de l’AgroForesterie) Burkina et APAF France - voir le site

Juillet 2012

Le soja est semé par 4 groupements, Esop Pô (Province de Nahouré – Région Centre Ouest) , Apsern (Province de Sissili – Région Centre Ouest ), Uppfl et Wouol (Province du Comoé – Région des Cascades)

Étant également une légumineuse, le soja permet également, d’une année sur l’autre, d’enrichir les sols en azote de manière naturel.

Au regard des contacts pris depuis 2007, constatant les difficultés rencontrées localement pour produire suffisamment d’engrais biologiques et à la lecture d’une communication du CIRAD disant que deux-tiers des terres cultivées d’Afrique de l’Ouest et Centrale pourraient devenir improductives vers 2025 en raison de l’utilisation d’intrants chimiques, BKB lance un projet d’étude pour l’autonomie en engrais biologique au Burkina Faso.

Août 2012

Ingalañ finance une formation design pour 11 artisans des domaines de la couture, du bronze, des batiks et de la soudure. La formation est mise en place par notre partenaire Napam Beogo.

Les objectifs fixés par Napam Beogo et le formateur Vincent BAÏLOU sont :

• Accompagner les artisans sur le plan artistique et à l’étude d’un produit artisanal en vue de l’adapter à une fonction et à un usage déterminé, dans le souci de répondre à une demande locale et au-delà de nos frontières.

• Stimuler leur esprit créatif au travers de réflexions et d’échanges de savoir faire.

• Consolider leurs acquis et développer de nouvelles compétences et une créativité plus importante.

• Leur apporter une méthode de travail adapté à un cahier des charges d’une commande précise.

• Leur faire prendre conscience des notions de la qualité de finition d’un produit afin qu’ils puissent l’intégrer désormais dans leur métier.

• Contribuer à la promotion de l’artisanat sur l’ensemble du territoire national.

SPIP | squelette | | Mentions légales | Crédits | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0