Ingalan

Ingalañ


Commerce équitable local et International.
Luttes et alternatives sociales et écologiques
Thomas Sankara : Nous encourageons l'aide qui nous aide à nous passer d'aide

2011

vendredi 7 février 2014, par Ingalañ

Réception par le groupe local nantais d’Ingalañ de 3 groupes électrogènes de 65 kwatts de puissance, donné par Électriciens Sans Frontière, destiné être adapté à la bi-carburation gasoil / huile végétale.
L’adaptation commencera, les groupes "mangeront de l’huile" mais un problème de circuits électrique nous amènera à annuler l’envoi de ces machines.

 Envoi de matériel par la route

Trois membres d’Ingalañ prennent la route direction Ouagadougou à bord du fourgon 4X4 chargé de 3 tricoteuses professionnelles, 2 tricoteuses familiales et un groupe électrogène de 7 kwatts.

 Formation tricotage rectiligne

Les tricoteuses sont enfin sur place. Le groupe électrogène est installé et assure l’électricité au centre d’accueil de Napam Beogo en cas de coupure du réseau. Son adaptation bicarburation est prevue pour l’année suivante.

Jean Pierre Guénanten (coordinateur d’Ingalañ) Soulama Soungalo (Penn Da Benn / Vivre au Village), Mr le maire de Tiéfora, Lassané Ouédraougo (président de Napam Beogo), Olivier Martin (bénévole Ingalañ)

 Programme maraîchage

Ingalañ intègre le comité de pilotage du projet de filière maraîchère en Région Centre du Burkina. Ce projet est une collaboration entre la Région Bretagne, la Région Centre du Burkina, l’UEMOA et le département de la Vienne. Il est piloté par la CASI Bretagne. La volonté d’Ingalañ sur ce programme est de s’impliquer particulièrement sur l’accompagnement des producteurs pour des pratiques d’agriculture biologique.

Via un partenariat avec l’association Ty Kavadou, membre d’Ingalañ, les interventions en milieu scolaire se développent, particulièrement dans les collèges morbihanais. Des animations sur le thème du coton ont eu lieu dans les collège de Rohan, Baud, Questembert et Lorient.

Lassané Ouédraougo, président de Napam Beogo, est lui intervenu à l’école Diwan de Questembert en vu de développement de relations inter scolaires avec l’école de Tiéfora. Il recevra des fournitures scolaires remises par les enfants à cette occasion.

Napam Beogo aménage le camion en minibus. Le véhicule va pouvoir entre autre servir au développement d’une activité de tourisme solidaire.

Construction d’une pépinière arboricole (abris + équipement) à Tiéfora et mis en pot de 2700 plants de jatropha et de moringa.
Préparation de 3 hectares (labour) qui seront parcellés en haies de jatropha et de moringa et consacrés au maraîchage biologique.

La première partie de la formation tricotage se déroule (enfin) en octobre 2011. Elle est menée par Marie Paule Ovize qui forme 7 artisan(e)s au tricotage rectiligne. La formation est co-financée par Ingalañ et Helvetas Burkina Faso.
Cette formation, dont la 2ème partie se déroulement en 2012, amènera une technique de transformation du coton jusqu’alors non développée au Burkina Faso.

Création de l’association Britto-Burkinabé "Breizh Kengred Burkina", composée de 4 breton(ne)s et 4 burkinabés. Son but est d’importer et de distribuer des produits issus de l’agriculture biologique burkinabé : alimentaires, cosmétiques et textiles.

SPIP | squelette | | Mentions légales | Crédits | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0