Ingalan

Ingalañ


Commerce équitable local et International.
Luttes et alternatives sociales et écologiques
Thomas Sankara : Nous encourageons l'aide qui nous aide à nous passer d'aide

2007 / 2009

vendredi 7 février 2014, par Ingalañ

 1ère année

  • Annonce du projet par la Région Bretagne.
  • Positionnement d’Ingalañ pour une valorisation maximale en Afrique de l’Ouest. Ce programme est nommé Penn Da Benn, D’un bout à l’autre en breton.
  • Hébergement du projet Vivre au Village. Idée de Jo Le Guen visant à développer l’autonomie énergétique dans les villages en s’appuyant sur la plantation de Jatropha Curcas. Du fruit de cet arbuste doit être extrait un huile utilisée comme carburant végétale.
  • Prise de contact et établissement de partenariats avec des organisations locales (producteurs, artisans textiles, associations et ONGs).

Première visite dans les champs de coton

 2ème année

  • 2nd Mission Penn Da Benn.
  • Rencontre du groupement de productrices Manipougidiba

  • Test sur 2 tonnes de coton graine pour l’égrenage traditionnel et la filature artisanale. Ce travail est confié à Manipougidiba
  • Recherche de solutions industrielles locales de transformation du coton (filature, tissage).
  • Recherche d’acteurs textiles en Bretagne et ailleurs pour assurer des débouchés en fils, tissus ou produits finis
  • Actions de promotion du programme en Bretagne et en France
  • Vivre au Village : Installation de pépinières arboricoles dans 20 village Burkinabais. 20000 plants de Jatropha y démarrent (1000 par village).


20 pépinières de 1000 plants chacune


20 carrioles à eau construite par Napam Beogo pour l’arrosage des plants.

  • Année de création de la coopérative Ivatex. Elle regroupe une quinzaine de structures de l’artisanat textile burkinabais (filature, tissage, teinture, confection)
  • L’entreprise quimpéroise Fileuse d’Arvor réalise les premiers essais sur du fil de coton industriel biologique produit au Benin.


Des artisans textiles burkinabais valorisant le coton biologique s’organisent en coopérative.

  • Achat de fil open end biologique burkinabais par Aux Fils de l’Arz, atelier de tisserands bretons
  • Prise de contact avec Filature Tissage Gonfreville en Côte d’Ivoire pour la production de fil cardé et peigné nécessaire aux besoins de Fileuse d’Arvor.
  • La Région Bretagne ajoute la valorisation du coton biologique au pays producteur à son programme.

 3ème année

  • 2 tonnes de coton graine (fleurs) ont été égrenées, cardées et filées à la main. Un peu moins d’1 tonne de fil et autant de graines ont été produites par le groupement Manipougidiba. Le fil sera travaillé par Couleurs du Sahel (tienture, filature et confection), les productrices gardent les graines. Conclusion de cet essai : travail trop pénible et trop long pour envisager de la sorte un traitement du coton graine au village. Mais 1 tonnes de graines gardée au village ce qui n’est pas négligeable.


Tisserande de Couleur du Sahel - Ouagadougou

  • Achat de 3 tricoteuses professionnelles manuelles.

  • Mise en relation entre FTG (Filature Textile Gonfreville) et la Fileuse d’Arvor
  • Prises de contact avec d’autres entreprise textiles en Bretagne et en France dont la société Longchamp.
  • Étude pour Longchamp auprès de FTG et Napam Beogo, partenaire majeur d’Ingalañ au Burkina Faso.
  • Première commande de fil industriel issu du programme coton bio-équitable Bretagne / UEMOA par Fileuse d’Arvor.
  • Essais de tricotage rectiligne à Quimper, circulaire au Portugal avec du fil bio filé par FTG (coton burkina)
  • Vivre au Village : les plants de jatropha ont pris.

  • Réception du fil à Quimper, démarrage de la production en maille rectiligne.
  • Présentation du programme auprès d’une vingtaine d’acteurs du textile en présence des partenaires au Conseil Régional de Bretagne.
  • L’association Codégaz donne 2 véhicules au programme : Une fourgonnette 4X4 qui est envoyée sur place, un véhicule break pour le fonctionnement d’Ingalañ en Bretagne.

SPIP | squelette | | Mentions légales | Crédits | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0